Passer Noël à Rotterdam

banniere noel à rotterdam markthal

Passer Noël à Rotterdam

Cette année, j’ai passé un Noël un peu particulier. J’ai en effet passé Noël seul. Même si c’était un choix pleinement réfléchi et une réelle volonté, n’étant pas particulièrement inspiré par les fêtes. Il faut bien avouer que ce n’est pas forcément facile de se retrouver seul dans son appartement. Alors, sur un coup de tête je me suis organisé un « week-end », le temps du 24 et 25 afin de voir du pays, et de m’offrir un moment bien à moi. Je vous emmène afin de découvrir la ville de Rotterdam aux Pays-Bas.

interieur-du-markthal-noel-2019-vue-sur-les-fresques-legumes-street-food-culture-rotterdam-decouverte-alexandre-bridenne

Fêter Noël à Rotterdam

Comme je le disais en introduction, c’est par choix que cette année j’ai décidé de ne pas faire les fêtes de fin d’année en famille. Ce n’est pas quelque chose de simple à accepter pour ceux qui nous sont proches. Mais obliger quelqu’un à faire quelque chose c’est au fond aussi, ne pas respecter cette personne. Alors malgré les « mais tu vas te retrouver tout seul ? », « tu ne fais rien avec personne ? », l’excuse du voyage a été la meilleure. « Non je pars deux jours, prendre des photos et découvrir… Rotterdam ! ». L’excuse a été validé. Et puis cela me faisait un beau cadeau de noël pour moi-même : et oui, c’est important de s’offrir des cadeaux !

Partir à Rotterdam

Pour rejoindre Rotterdam, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Vous pouvez prendre la voiture pour vous y rendre.
    Depuis Saint-Quentin il m’a fallu environ 3h30-45.
    Au départ de Paris, il faut compter facilement une à deux heures supplémentaire. Il faut emprunter l’A1, puis l’A2 de façon à traverser la Belgique par l’E42/E19. Enfin arrivé aux Pays-Bas, il faudra emprunter l’A16 jusque Rotterdam.
  • En train au départ de Paris Gare du Nord, vous pourrez prendre un Thalys qui vous emmènera directement à Rotterdam. Comptez 2h40 environ pour 88€.
  • Je vous déconseille cependant l’avion, je n’ai effectivement pas trouvé de vol direct, et les prix sont assez exorbitant si vous êtes désireux de n’y passer qu’un week-end.

L’histoire de Rotterdam

Rotterdam, doit son nom à la rivière « Rotte », et de « Dam » qui signifie littéralement : « Barrage sur la Rotte. ».  Située au Pays-Bas, la ville est en lutte constante contre les eaux, comme une bonne partie du pays situé sous le niveau de la mer. Mais, ici, la mer est devenue un atout, un sacré atout : huitième port mondial, premier port européen. Avec quasiment 42 kilomètres d’installations portuaires, c’est aussi sans doute un des ports les plus modernes d’Europe.

Son histoire, l’a souvent amené à se construire, mais surtout à se reconstruire. Il ne reste finalement que peu de vestiges d’avant-guerre, la ville ayant été détruite à quasiment 90%. L’arrivée des premiers gratte-ciels dans les années 90, n’aura fait qu’engager encore un changement de profil qui se poursuit aujourd’hui. Cela ayant pour effet de faire de Rotterdam, une des plus belles Skyline d’Europe, et surtout un endroit à voir pour les afficionados d’architecture moderne.

Le Markthal : le marché couvert

Qu’est-ce que le Markthal de Rotterdam ?

Le Markthal, fait partie des bâtiments que je tenais absolument à voir lorsque je me suis intéressé à Rotterdam. Plus qu’un lieu à l’architecture résolument moderne, c’est une place forte de la vie rotterdamoise. Markthal, signifie « Halle du Marché », et vous pouvez me croire, c’est un endroit bien vivant. Lieu de résidence, bureau, mais surtout, commerces, il s’agit presque d’une ville dans la ville. Et quand je parle de ville, je parle de plusieurs villes, et même de plusieurs continents : Asiatiques, Méridionale, local, ou même Portugais, et Espagnol. Difficile de ne pas se laisser tenter, par une spécialité comme les Pasteis de Nata (portugais), ou bien de succomber à un Ramen (japonais), histoire de se réchauffer un peu !

Que manger au Markthal ?

Je jouerai les gourmands et je me laisserai faire par un Merveilleux au caramel, je goûterai aussi à la Mimolette à la lavande, qui vous emmène loin d’ici en Provence. Enfin, pour déjeuner, je succomberai à des frites coupées devant moi, ainsi qu’une délicieuse « krokette ». Il s’agit de beignets frits, constitué de sauce béchamel, de fromage et de légumes cuits. De quoi vous tenir au corps, et vous réchauffer comme il faut. Aussi, vous pourrez trouver en plus des stands au centre, des alcôves dans lesquels des restaurants, type brasserie sont établis au cas où vous préféreriez manger assis. Car au Pays-Bas, on mange surtout debout le midi et le soir. Et quasiment toujours sur le pouce, comme un cornet de frites ou un fish’n’chips.

kroket-et-frites-street-food-delice-du-markthal-rotterdam

Rotterdam à travers l’architecture

Si le Markthal vous a impressionné par son architecture extérieure, et les peintures de sa façade intérieure, alors la suite de la balade ne va pas vous décevoir elle non plus.

gratte-ciel-skyline-speciale-de-rotterdam-port-europeen-immense-geant

Les maisons cubiques de Piet Blom

maison-cubique-de-piet-blom-aussi-appellee-kubus-wonningen-couleur-jaune-van-gogh-insolite-bed-and-breakfast-rotterdam
l-immeuble-crayon-a-cote-des-maisons-cubiques-de-rotterdam

C’est une des attractions incontournables de Rotterdam. Les maisons cubiques, ou Kubus-woningen, se situent au niveau de la gare de Rotterdam-blaak. Construites dans les années 70, leur particularité est d’être de forme… Cubique, sur un plan incliné à 45° afin d’optimiser l’espace disponible. Les photos parlent d’elle-même. Il est possible de les visiter, étant en période de fête, je n’en aurai malheureusement pas l’occasion. Comptez 3€ pour visiter la Kijk-kubus, ou maison témoin. L’une d’entre elle ayant même été transformé en auberge de jeunesse, le Stayokay, vous pourrez y dormir pour 22€ pour une personne pour une nuit petit déjeuner inclu.

Les gratte-ciels du Maritiem district

gratte-ciel-et-architecture-speciale-et-moderne-de-rotterdam

Le Maritiem District, c’est ce quartier où sont situés notamment les architectures les plus modernes. En permanente évolution, ce quartier à énormément de vue à vous offrir sur les gratte-ciels, avec de superbes reliefs et perspectives. Il ne faisait pas très beau lors de mon séjour, mais lorsque le soleil pointait entre deux nuages, les jeux de couleurs et de reflets étaient à couper le souffle. Autre chose amusante, le Maritiem District est principalement un quartier d’affaires. Si on trouve des résidences, ce sont surtout des bureaux et des entreprises qui y sont établies. Mais entre les voitures modernes, voire très modernes comme les Tesla, vous pourrez aussi tomber régulièrement sur quelques anciennes voitures « dans leur jus ». Un véritable contraste qui ne manque pas de charmes !

Prendre du bon temps dans la Witte de Withstraat

La rue Witte de Withstraat, se trouve dans le Cool district. Non non je n’invente rien, il y a bien un quartier Cool à Rotterdam. Ce quartier, eh bien, c’est un des plus dynamiques. On y trouve pléthore de boutiques de modes, de salles de spectacles, mais aussi de restaurants. La Witte de Withstraat est une rue particulièrement prisée des étudiants, et des jeunes en quête de fun, de détente et de bar chaleureux. De plus dans la continuité de la rue, on y trouve le Musée Boijmans Van Beuningens, réputé pour les tableaux de Rembrandt et de Van Gogh qu’on y trouve.

rue-witte-de-withstraat-rue-des-restaurants-culture-fun-coffee-shop-de-rotterdam-quartier-cool
citation-andy-warhol-vue-dans-la-rue-witte-de-withstraat-quartier-du-cool

Prendre de la hauteur depuis la tour Euromast

Elle domine le Het Park, principal parc de la ville, l’Euromast est une tour en forme d’aiguille construite à la fin des années 1950. Mesurant 185 mètres, elle est la plus haute tour des Pays-Bas. Accessible au public, elle offre une vue à 360 degrés sur Rotterdam. Cela permet de découvrir la fameuse skyline de la ville sous un autre angle. Le petit bonus est que l’on peut aussi y prendre un verre et même manger. Le 24, la tour a fermé trop tôt pour que je puisse y monter, mais c’est une expérience qui vaut le coup.

vue-sur-l-euromast-depuis-le-het-park-a-rotterdam

Le mot de la fin

Ainsi, c’est comme ça que j’ai fêté mon Noël 2019. Le soir, j’ai dormi sur un voilier le Sudermar, qui mouille dans le Maritiem District. L’accueil a été très chaleureux, et si le confort à bord est spartiate (lits superposés, petite salle de bain commune.). J’ai quand même été très bien reçu, sans parler du petit déjeuner énorme ! La nuit avec le petit-déjeuner m’aura coûté 57€. J’ai aimé me balader dans Rotterdam, et j’avoue avoir été séduit par les reliefs et perspectives qu’offrent les gratte-ciels. L’architecture bien spécifique de Rotterdam. En revanche, j’ai été autant surpris par le fait que Noël ne soit pas forcément très présent dans la ville. En dehors de quelques décorations, je n’ai pas vu de marché de Noël. Pas d’engouement particulier dans les boutiques ou les bars pour les fêtes non plus. Je vous laisse ici lien de l’office de tourisme de Rotterdam.

entre-la-modernite-et-l-authentique-de-rotterdam-ancien-batiment-et-gratte-ciel-au-bord-de-l-eau
voilier-et-bateau-amarres-dans-le-port-de-rotterdam

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de visiter Rotterdam ! N’hésitez pas si vous avez des questions à me les poser en commentaires, et à partager l’article s’il vous a plu !

Je suis Alexandre Bridenne, Curieux, Poète et Aventurier je vous partage ici mes découvertes, et mes passions

One thought on “Passer Noël à Rotterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top