Romain Dorez, le Street-Artiste Amiénois

Jouer avec les murs

Le street-art, certains adorent, d’autres beaucoup moins. Pas facile de se faire aimer quand on est sauvage et inattendu ! Mais c’est ce qui fait son charme cependant ! A Amiens, il faut reconnaître que la ville s’il elle ne manque pas de lieux de culture, de lieux d’histoires. Elle n’est pas la plus prolifère pour ces arts de rues. Romain, a décidé de changer cela !

A 29 ans, Amiénois depuis toujours, Romain Dorez, joue depuis quelques temps a colorer les murs de la capitale Picarde. Entre personnages historiques d’hier ou d’aujourd’hui. Entre personnages de fictions, culture pop, et enfantin. C’est tout un univers entre psyché, délire personnel, et couleurs qui nous est proposé au long de la ville.

Amiens est une toile vierge. On ne trouve peu, voir pas de Street-art dans la ville finalement, il faut bien les chercher. Alors j’ai eu envie d’y mettre mon grain de sel, sans autorisation aucune. Sans concertation préalable. Je suis artiste à plein temps, et j’avais envie de partager des choses qui me tenait à cœur. 

Romain Dorez.

Les couleurs de Romain, dans la rue

Intéressé depuis toujours par le Street-Art, c’est en voyant chez lui un rouleau de papier kraft, que lui est venue cette idée : s’en servir comme d’une toile, puis après arpenter la ville afin de les coller comme des tableaux dans la rue. 

Romain se serre alors de différentes techniques pour composer ses toiles. Une base de peinture, des traits fins, des projections, des pochoirs, de la bombe, et même de la craie grasse. Cependant, aucune couche de vernis, c’est la colle pour l’accrocher au mur qui fait office de simples protections. 
Ce sont des œuvres qui sont destinées a être éphémères alors peu importe qu’elle résiste longtemps ou pas.

Ainsi c’est aussi un véritable travail de recherche qui est effectué. Non seulement pour les personnages (qui sont aussi plus des personnages qui ont touchés Romain d’ailleurs), pour les ambiances, mais aussi pour les lieux dans lesquels il les expose. Car si certains font du lèche vitrine, Romain me confiera, qu’il tient à jour une liste des murs disponibles. Lesquels lui permettent d’afficher ses couleurs plus haut et plus fort. 

Le mot de la fin 

La première fois que j’ai vu une oeuvre de Romain, c’était à l’occasion de la nuit européenne des musées. J’étais accompagné par Laurie et Kévin, de Faispastamijauree.fr. Romain avait collé un portrait à sa manière de Jules Verne, juste en face de sa maison. Autant vous dire qu’en grand fan que je suis j’ai été conquis ! D’ailleurs, c’était son premier, le premier d’une longue série ! 

Si vous aussi vous avez aimé les quelques mises en bouches que j’ai posté, vous retrouverez prochainement Romain en exposition au Centre Léo Lagrange, Place Vogel à Amiens ! Sinon, il reste toujours son Instagram et sa page Facebook 😉

Je me présente ! Je suis Alexandre, mais appelez moi Alex ;-). Ce sont mes histoires que je vais vous raconter. Plus que de simples articles, j'ai décidé de vous faire (re)découvrir, certains endroits, certains lieux à ma manière ! Vous êtes prêts ? On y va !
Posts created 8

Un commentaire pour “Romain Dorez, le Street-Artiste Amiénois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut