Les animaux de papier

Quand le papier devient animal

Aucun doute, il faut être Saint-Quentinois pour avoir ce genre d’idée non ? Après des papillons dans un musée, pourquoi ne pas donner vie à un zoo ? Un zoo, c’est du déjà vu me direz-vous… Mais, si je vous parlais d’un autre genre de zoo, sans barreau, sans limite, sauf celle de son enceinte ? Si je vous parlais d’un zoo, où on enferme les poissons dans des pièces sans eaux, et les prédateurs derrière des cordes toutes simples ?

C’est sans doute là que vous viendrez à douter de ma parole (et non sans raison je vous l’accorde.). Mais vous seriez alors, mal aise d’apprendre que j’ai en réalité raison… Car si les animaux dont je vous parle, vont du cochon, à l’ours polaire, il ne sont pas plus dangereux qu’un emballage de Noël ! Drôle de comparaison ? Peut-être pas… 

Un art ancestral : l’Origami

A l’origine de l’exposition, Gérard Ty Sovann. D’origine Cambodgienne, c’est grâce à sa grand-mère que ce dernier à appris l’art de l’Origami. Si le mot vient du japonais, et signifie littéralement « Plier le papier » (ça coule de source…). Le mot dérive lui même du chinois, d’où, cet art est réellement originaire. 

Car l’origami, c’est finalement l’art de donner vie à de simples feuilles de papiers. L’art de recréer le monde en trois dimensions en se basant sur la géométrie, la difficile tâches des proportions, et du réalisme. Un art que Gérard a fini par maîtriser à la perfection. Pliant des animaux allant d’à peine deux millimètres de hauteur, à plusieurs mètres parfois. 

Zoo de papier

Alors, pour en revenir à nos moutons (de papier vous l’aurez compris). L’exposition prend place dans l’espace Saint-Jacques, juste sous les fenêtres du Musée des Papillons. Et, c’est une immersion assez impressionnante qui vous attend. Le travail que demande le papier étant absolument épatant. Je n’étais honnêtement pas emballé de premier abords à l’évocation du thème. Pourtant, j’ai pris une belle claque cette fois ! 

Plus qu’un zoo, j’y vois une belle représentation de ce qu’est la faune, et la flore qui nous entoure. De la fermette, jusqu’au fond des océans. De la banquise, à la jungle, au sol, ou dans les airs, vos yeux ne peuvent cesser de se poser partout. Ne manquez pas de regarder partout, aiguisez vos sens. Car dans les plis, ou sur les animaux se cache parfois quelques messages, quelques drôleries que je vous laisse débusquer. 

Reprenant également, ce qu’il a fait par le passé, vous aurez la chance d’admirer le « Jardin d’eden », constitué de plus de 1.500 pièces, soigneusement pliées et organisées, en un tableau petit, et captivant de détails. Ou bien encore, cette ode à la liberté, pour fêter les 200 ans de la Révolution française, et exclusivement composée de timbres.

Et pour ceux qui tout à coup se sentiraient une âme d’origamiste (j’ai peut être fais un pléonasme… ou pas !). L’exposition vous propose également un coin, dans lequel vous initier avec différents modèles. L’occasion de tester cet art, qui requiert patience, calme et dextérité ! 

Le mot de la fin

Alors, que dire, si ce n’est que je vous encourage grandement, à voir cette exposition. Se tenant jusqu’au 7 Octobre, vous n’avez pas l’excuse de ne pas être là ! Autre bonne nouvelle, cette dernière est Gratuite. Oui oui, gratuit, comme dans 0€ ! Alors, même si vous n’êtes pas trop branché pliage et papier, promis, ça vaut vraiment le coup d’aller y faire un tour. Je vous assure, le dépaysement, et l’émerveillement sont au rendez-vous. 

Pour plus, d’infos, je vous invite à consulter le site de l’Office de Tourisme Saint-Quentinois 😉

Je me présente ! Je suis Alexandre, mais appelez moi Alex ;-). Ce sont mes histoires que je vais vous raconter. Plus que de simples articles, j'ai décidé de vous faire (re)découvrir, certains endroits, certains lieux à ma manière ! Vous êtes prêts ? On y va !
Posts created 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut